Deux véhicules stationnés illégalement sur la plage des Coves sont retirés, récupérant l’espace protégé.

avec Pas de commentaire

Le conseil municipal supprime les deux véhicules stationnés dans le quartier de la plage des Coves

  • L’l'action a été menée par le conseiller de Sitges GI Guillem Escolà, avec le siège du Département des plages en collaboration avec la police locale de Sitges.
  • Une fois s’ont retiré les véhicules, s’a procédé à un nettoyage en profondeur de la zone, où des ordures se sont accumulées générées par des personnes qui avaient occupé’espace.

Les deux véhicules ont violé diverses réglementations car ils étaient situés dans un espace protégé. Le conseil municipal effectue actuellement des travaux de nettoyage pour restaurer cet environnement naturel et a fermé l'accès pour empêcher de nouvelles occupations.

Le dernier véhicule stationné sur l'esplanade en face de la plage des Coves (communément appelé parking Atlàntida) a été retiré ce matin par arrêté du conseil municipal. Il s'agissait d'un bus articulé qui, avec un camping-car, était installé dans cette zone depuis plus de 4 ans. Des agents de la police locale de Sitges ont accompagné le propriétaire de l'autobus, remorqué par la grue, jusqu'à la sortie de la ville.

Avec le retrait du bus, la zone est enfin récupérée, après que la grue a pris le camping-car hier.

Les deux véhicules ne se sont pas conformés à la réglementation car ils ont fait un usage non autorisé de la zone de servitude de la zone de protection spéciale pour l'intérêt naturel de la plage des Coves. Le retrait a été possible après avoir suivi une procédure administrative complexe et résolu les allégations de ses occupants.

La Mairie procède actuellement à des travaux de nettoyage afin de restaurer cet environnement naturel, en supprimant les grandes quantités de déchets accumulés au fil du temps par les habitants des deux véhicules. Dans le même temps, la route d'accès a été fermée afin que la zone ne puisse pas être réoccupée.

Cette action a été un travail conjoint du Département des plages dirigé par le conseiller Guillem Escolà et la police locale de Sitges, qui ont effectué un suivi continu en suivant toutes les étapes nécessaires pour récupérer le’espace.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.